#EP1 – Rdv avec les Loups Blancs

filmsloupblanc - espritloupblanc - flbprod - long metrage - presdemoi-lefilm - tours - touraine - anais andos - le journal d'anais - production - cinema

Nous étions fin avril, il faisait gris dehors mais grand soleil à l’intérieur de ma tête.

Seule, assise sur un petit banc vert du Square François Sicard (Tours,37), je discutais avec Michel Colombe. En ce jour qui pouvait sembler fade et terne à celui qui ne pense pas à vivre, il paraissait curieux de savoir ce qui me faisait sourire ; je lui racontais alors la belle rencontre que j’avais faite un peu plus tôt.

Pour qu’il comprenne bien l’état de sérénité dans lequel j’étais plongée, je lui imaginais une jolie  métaphore, digne d’un conte.

« C’est comme si j’avais pénétré dans une forêt ; une gigantesque forêt pleine de beaux arbres élancés qui existeraient comme autant de possibilités et d’aventures. On ne distingue pas leur cime car je crois qu’ils sont infinis. L’atmosphère y est enchanteresse, lumineuse et paisible. C’est une forêt où règnent les loups. » Je cru lire une inquiétude sur son visage et le rassurais immédiatement : « Mais pas n’importe quels loups, non. Les Loups Blancs. »

Ce qui est bien avec Michel, c’est qu’il sait écouter. Malgré tout, je le sentais un peu perplexe. Il a beau être perché assez haut sur son piédestal, il reste assez terre à terre. Je lui réexpliquais donc que mon chemin avait croisé celui de la société indépendante « Les Films du Loup Blanc » et qu’une histoire (celle que vous êtes, précisément, en train de lire) allait commencer. Cette histoire est magique car elle est le fruit de la rencontre de deux univers, à la fois différents et complémentaires ; celui des Loups Blancs et du Monde de mes mots.

Ses yeux de pierre avaient un air interrogateur tenace. Je lui expliquais qu’en 2010, Alex Guéry avait fondé cette société tourangelle de production audiovisuelle. Et que, depuis, les Loups Blancs avaient fait un bon bout de chemin ensemble ; ils ont grandi et révélé leurs talents en remportant de nombreux prix. Et surtout, ils sont passionnés. C’est d’ailleurs cette passion, cette envie de créer et de se dépasser qui les a amenés sur la route du long-métrage.

Aujourd’hui, le scénario est écrit et le nom du film trouvé. La direction est donc connue mais il reste encore un grand nombre d’étapes, de rencontres, de rebondissements, de surprises et de bons moments à venir… Mon rôle à moi, dans cette histoire, sera donc de vous raconter le déroulement de cette aventure. Les Loups Blancs m’emmènent  avec eux ; je vous emmène avec moi.

Le journal d’Anaïs Andos.

(Près de Moi – lefilm)


à suivre vendredi prochain…

Aucun Commentaire

Laisser un Commentaire